R&D Agriculture PACA, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Fleurs comestibles : miser sur la faune auxiliaire

Fleurs comestibles : miser sur la faune auxiliaire

Flux RSSImprimer la page

Un état des lieux des régulations à l'oeuvre sur les différentes cultures, un préalable à une protection biologique. Une étude menée par le Centre de Recherche et d'Expérimentations Agricoles Méditerranéennes.

Depuis plus de 10 ans, le CREAM mène des programmes d'epérimentation sur les fleurs comestibles : étude de leur comportement en condition méditerranéenne, développement d'itinéraire techniques de protection biologique des cultures.

Le CREAM coopère avec les chercheurs italiens sur des projets permettant de dynamiser économiquement le territoire transfrontalier. C'est dans ce contexte que le prgrammeANTEA  (programme de l'UMT FIORIMED) vise à organiser la filière émergente des fleurs comestibles. 

Pour accompagner les producteurs qui souhaitent produire des fleurs comestibles, il est nécessaire de proposer une stratégie de protection des cultures sans utiliser des produits phytophamarceutiques de synthèse. Les méthodes alternatives , dont la lutte biologique, sont indispensables pour réguler les bioagresseurs. Le suivi de la dynamique des populations est une première étape pour orienter le choix des méthodes de biocontrôle. 

Dans cet article, extrait de PHYTOMA, vous retrouverez les régulations étudiées sur : 

  • Mertensia maritima
  • Agastache rugosa
  • Salvia elegans
  • Salvia dirisiana
  • Tagetes lemmonii

 

Contact
CREAM


Article extrait du numéro 725 de : PHYTOMA, la santé des végétaux
La seule publication française de veille scientifique et technique en santé végétale
S'abonner à PHYTOMA  : cliquez ICI