R&D Agriculture PACA, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications > Protection des cultures de tomate sous abri contre la punaise Nesidiocoris tenuis

Protection des cultures de tomate sous abri contre la punaise Nesidiocoris tenuis

Flux RSSImprimer la page

Compte-rendu d'un essai sur la recherche de solutions de protection efficaces contre la punaise Nesidiocoris tenuis qui cause d'importants dégâts en culture de tomate sous abri. Ces solutions doivent être compatibles avec les stratégies de protection biologique intégrée. Projet IMPULsE.

Les dégâts occasionnés par les punaises phytophages en cultures légumières sous abri et en plein champ sont en augmentation depuis plusieurs années. Ces ravageurs apparaissent aujourd’hui comme un réel verrou à lever en protection intégrée et en protection biologique.

Le projet IMPULsE porté par le Ctifl, a débuté en 2017 et a pour objectifs d’étudier plusieurs punaises problématiques, de rechercher et de tester des méthodes de protection. Les punaises retenues pour le projet sont : Nezara viridula et Lygus spp. sur aubergine, Nesidiocoris tenuis sur tomate et Eurydema spp. sur chou.

L’APREL est partenaire de ce projet pour l’étude de Nesidiocoris tenuis sur tomate. En culture de tomate, cette punaise est particulièrement problématique car elle cause des dégâts directs sur les plantes, pénalise la production et compromet la PBI.

Pour cette première année, l’essai mis en place consiste à évaluer les méthodes de protection déjà pratiquées par les producteurs, à savoir : les aspirations en tête, le retrait et l’élimination des bourgeons et les traitements localisés en tête.