Vous êtes ici : Accueil > Maraîchage > Par thématique > Systèmes et itinéraires techniques

Systèmes et itinéraires techniques

Flux RSSImprimer la page

Toutes les publications

Pratiquer la protection biologique intégrée (PBI), c’est mettre en œuvre un ensemble de méthodes qui privilégient la prévention,

La protection Biologique Intégrée (PBI) est très pratiquée en maraichage sous abris en Provence.

L’implantation d’espèces végétales autour des cultures permet d’attirer, héberger et nourrir les insectes auxiliaires indigènes.

L’objectif de l’essai est d’évaluer l’intérêt de l’attractif olfactif Lurem-TR commercialisé par Koppert pour piéger massivement les thrips.

L’objectif de l’essai est de mettre au point une stratégie de protection contre l’aleurode répondant à deux problématiques rencontrées :

- Assurer une bonne protection contre les aleurodes pendant l’été grâce à l’introduction de Macrolophus pygmaeus dès la pépinière. L’essai 2017 avait montré une bonne efficacité qu’il s’agit...

Cet essai a pour but d’évaluer le mélange de plants plus âgés au moment de la plantation. Le décalage de floraison des plants devrait permettre une alternance des vagues de fleurs mâles et femelles et éviter des périodes sans fleurs mâles. L’évaluation de cette technique se fera sur la base des observations de qualité de...

Le sorgho est l’engrais vert le plus pratiqué en interculture dans la région. Sur les parcelles infestées de nématodes, il présente aussi un intérêt par son action de biofumigation ou de plante piège. Cependant, cette utilisation nécessite de raccourcir la durée du couvert (3 à 5 semaines) ou de réaliser plusieurs semis...

L’objectif de l’essai est de tester l’efficacité de la technique d’occultation du sol par bâchage pour le désherbage des cultures à germination longue (carottes, betteraves, navets, etc…).

Un essai du même type avait été réalisé l’année dernière à proximité de Gap et avait montré de bons résultats sur chardons et sur la plupart...

Des essais menés dans le cadre du projet Pro-Bio-Taupin, dont l’APREL est partenaire, ont montré un potentiel intéressant de certaines substances naturelles mais avec des résultats aléatoires. Ces substances sont testées sur une culture de pomme de terre dans le cadre de la démarche collective « Pomme de terre de Pertuis » qui...

Des essais menés dans le projet par les différents partenaires, ont montré un potentiel intéressant de certaines

substances naturelles mais avec des résultats aléatoires. Ces substances sont testées sur une culture de pomme de terre dans le cadre de la démarche collective « Pomme de terre de Pertuis » qui s’appuie sur 3...