R&D Agriculture PACA, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Par thématique > Agroécologie

Agroécologie

Flux RSSImprimer la page

Toutes nos publications

L’objectif de cet essai est d’adapter la stratégie des bandes fleuries au contexte particulier des parcelles agroforestières. Un certain nombre de ravageurs est commun aux cultures légumières et fruitières (pucerons, lépidoptères) ; il est donc possible d’envisager des bandes fleuries qui puissent jouer un rôle sur les cultures...

L’essai de 2016 ayant montré des efficacités intéressantes de minéraux ou du Quassia, il a été remis en place en 2018.

La biodiversité fonctionnelle consiste à favoriser autour des cultures des espèces végétales qui vont attirer, héberger, nourrir les insectes auxiliaires indigènes participant au maintien des populations de ravageurs sous le seuil de nuisibilité économique.

Depuis 2010, Drosophila suzukii, un nouveau ravageur qui s’attaque à la cerise inquiète la profession. Compte tenu de la similarité de son cycle biologique avec celui de la mouche de la cerise, l’utilisation de produits naturels pourrait s’avérer doublement utile.

Mesurer la qualité des sols du plateau de Valensole sur le territoire du Parc Naturel Régional du Verdon

Depuis plusieurs années, les producteurs des Alpes-Maritimes sont confrontés à la fusariose de la salade, provoquée par le champignon Fusarium oxysporum f.sp. lactucae. Pour aider à résoudre cette problématique, la Chambre d'Agriculture des Alpes-Maritimes a mené des expérimentations pendant l’été 2018.

Initialement utilisées pour protéger les cultures du soleil, les argiles ont montré un intérêt phytosanitaire parallèle.

Le cuivre est largement utilisé en viticulture et arboriculture. Avec le soufre, c’est l’un des rares éléments autorisés en agriculture biologique (AB).

L’enherbement des parcelles cultivées en maraîchage peut entraîner des pertes de rendement importantes. La gestion des plantes adventices nécessite des actions préventives avant la mise en culture qui doivent être complétées par d’autres moyens en cours de culture.