R&D Agriculture PACA, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications > Thigmomorphogenese sur culture de rose plantes en pot

Thigmomorphogenese sur culture de rose plantes en pot

Flux RSSImprimer la page

Les horticulteurs sont toujours à la recherche de techniques innovantes pour valoriser leur exploitation et faire face à la concurrence. Dans un contexte d’agro-écologie, l’innovation et la mise au point de techniques culturales performantes sont encore plus fondamentales pour un horticulteur. Pour une bonne commercialisation, l’architecture et la floribondité des plantes horticoles sont très importantes. Pour le rosier de jardin en pot, plusieurs paramètres peuvent influencer ces aspects lors de la production notamment la stimulation mécanique aussi appelée thigmomorphogénèse. Elle doit permettre une meilleure ramification des rosiers et éviter l’usage de régulateur de croissance pour rendre le rosier compacte.

L’objectif global de cette action est de mettre au point et tester des nouvelles pratiques culturales.

Pour une culture de rosiers en pot, évaluer l’effet de la thigmomorphogénèse sur la croissance et la qualité de la culture (ramification, architecture, floribondité). De plus, une meilleure ramification permettra d’éviter l’usage de régulateur de croissance pour rendre le rosier compacte.