R&D Agriculture PACA, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications > LA PUGERE_2018_Efficacité de stratégies alternatives aux néonicotinoïdes en pré et/ou post-floraison incluant des bio contrôles contre le puceron cendré du pommier

LA PUGERE_2018_Efficacité de stratégies alternatives aux néonicotinoïdes en pré et/ou post-floraison incluant des bio contrôles contre le puceron cendré du pommier

Flux RSSImprimer la page

L’objectif de l’essai est d’évaluer l’efficacité de stratégies à base de produits de bio contrôle sur le puceron cendré du pommier

Dysaphis plantaginea est très fécond et est nuisible tôt en saison, ce qui en fait le plus dommageable des pucerons du pommier. Il est à ’origine de dégâts irréversibles qui affectent directement la qualité de récolte. En effet, les infestations importantes bloquent la croissance des rameaux de l’année, mais aussi la croissance des fruits qui restent petits et bosselés. Il nuit au développement végétatif en agissant sur la formation des coursonnes, ce qui entraine une baisse de la floribondité l’année suivant l’attaque.

Avec le retrait des néonicotinoïdes prévu au 1er septembre 2018 concernant, pour le puceron cendré du pommier, l’acétamipride (SUPREME), les stratégies sont amenées à évoluer. En agriculture biologique, les solutions disponibles sont peu efficaces ou incertaines d’un point de vue règlementaire

 

"Compte-rendu de l'essai ICI"