R&D Agriculture PACA, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications > Réseau auxiliaires - Observations de Macrolophus pygmaeus 2018-2019

Réseau auxiliaires - Observations de Macrolophus pygmaeus 2018-2019

Flux RSSImprimer la page

La qualité des auxiliaires utilisés par les producteurs est un élément déterminant dans la réussite des stratégies de Protection Biologique Intégrée. Des observations des lots d’auxiliaires reçus avant le lâcher sont conseillées afin de vérifier leur qualité.

Ces dernières années ont été marquées par des crises sanitaires aleurodes en Provence. La dernière en date, en 2016, a donné lieu à la création du « Réseau Aleurodes » à l’initiative de l’APREL, de la Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône (CA13) et du CTIFL. Ce réseau a permis de favoriser les échanges entre producteurs, conseillers et expérimentateurs sur cette problématique et faire émerger des pistes d’amélioration de la protection contre l’aleurode. Face à la progression de la problématique Nesidiocoris, ce réseau a été élargi dès 2017 à cet autre ravageur.
Des échecs de certaines stratégies de Protection biologique Intégrée en tomate ont amenés les producteurs à se questionner sur la qualité des auxiliaires reçus. Conseillers et expérimentateurs ont alors été sollicités par les producteurs à ce sujet.
Fin 2017, l’APREL et la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône créent le « Réseau auxiliaires » qui vise à étudier la qualité d’auxiliaires reçus par les producteurs. En parallèle, sont élaborées des méthodes d’observations simplifiées pour permettre une analyse en routine par les producteurs sur chaque commande reçue. Pour 2018 et 2019, c’est l’auxiliaire Macrolophus pygmaeus qui est choisi.